Amputé du bras suite à une électrocution en 2012, le musicien Jason Barnes peut de nouveau jouer du piano grâce à une prothèse innovante. C’est le chercheur Gil Weinberg, du Georgia Tech College, qui a mis en place un bras prothétique basé sur des capteurs à ultrasons.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, cette innovation a été inspirée de la prothèse que porte Luke Skywalker dans la saga Star Wars : « Notre bras prothétique est alimenté par des signaux ultrasonores. En utilisant cette nouvelle technologie, le bras peut détecter quels sont les doigts qu’une personne amputée veut déplacer, même si elle n’a pas de doigts. »

 

Des mouvements ultra-précis grâce à cette prothèse

 

Les musiciens le savent certainement : le piano demande une précision et une dextérité extrêmes. C’est la raison pour laquelle Gil Weinberg n’a pas voulu s’arrêter aux simples mouvements par contraction des muscles du bras. Il souhaitait aller plus loin en offrant une précision encore plus grande, doigt par doigt.

Ainsi, il a attaché une machine à ultrasons au bras de son patient pour repérer les mouvements musculaires et les intégrer dans un algorithme. C’est ainsi que les signaux ultrasonores et l’apprentissage automatique ont permis, de manière cumulée, de détecter les mouvements un par un.

Une innovation qui permet donc de jouir d’activités qui demandent une précision énorme comme le piano. Toutes les explications et la joie de Jason Barnes sont à retrouver dans cette vidéo :